Archives de Catégorie: Blog

Rayon de soleil et sourire impromptu

Par défaut

playing-for-change.jpg Deux sites à l’honneur aujourd’hui. Parce que j’aime leur principe.

Tout d’abord, Playing for change. Des gens partout dans le monde qui chantent la même chanson, et un montage ahurissant. Découvert par le bouche à oreille internautique et j’ai aimé. Beaucoup. Parce que c’est beau et que les voix sont sublimes. Et qu’en prime l’idée est excellente.

L’idée est tout simplement d’apporter la paix à travers la musique en ne tenant pas compte des frontières, des différences de culture ou d’opinions. Simplement chanter une chanson commune. La musique comme moyen de communication universel, des scientifiques l’avaient déjà prouvés. Ils ont fait écouter de la musique occidentale à des gens qui n’en avaient jamais entendue afin de savoir si les emotions ressentie étaient oui ou non universelles. La réponse est oui. Une musique triste l’est pour tous les hommes. Tout comme une musique joyeuse.
L’idée de Playing for change est ambitieuse et clairement utopique mais lorsque je vois ces vidéos, je ne peux m’empêcher de sourire… Et c’est un petit coin de ciel bleu qui apparait. Rien que pour cela, cela vaut le coup.

improve-everywhere-logoL’autre site est celui d’improv everywhere. Des bénévoles effectuent des missions, fort bien préparées au demeurant mais qui pour les gens autours ressemblent à des improvisations totales. C’est ainsi qu’on voit des gens en train de chanter dans une épicerie ou bien un mp3 qui a été téléchargé et qui donne des instructions à des beaucoup de gens réunis au même endroit, créant des scènes irréalistes ayant en commun une chose cependant : faire sourire ceux qui observent…

Un peu lorsque dans le métro, on croise une scène inhabituelle et poétique… Comme une fille en train de sautiller sur un escalator, ou une petite fille qui chante à tue-tête… Ce genre de chose qui provoque obligatoirement un sourire au milieu de notre grisaille. Rien que pour cela, cela valait bien un post.

Publicités

Expérience marginale

Par défaut

butterfly suicide Un blog dont beaucoup de gens parlent : Social suicide.

L’idée est simple :  jouer durant une année scolaire un être marginal et exclu afin de « montrer à quel point certains jeunes vivent leurs années les plus terribles sous les moqueries incessantes d’une partie de la population. » Et de vivre donc pendant un an dans la vie d’un « boulet »…

Déjà l’idée de « jouer », de ne pas être soi-même me révulse. Mais en prime, il s’agit ici d’exciter sans vergogne les instincts les plus bas des êtres humains que l’on cottoie. Et y a t’il quelque chose de plus simple que cela ? Provoquer le rejet des autres ? Et de l’afficher sur le web, sous des prétextes à moitié falacieux de vivre une expérience inédite.

Faut-il vraiment le vivre pour comprendre la souffrance que quelqu’un d’exclu vit au quotidien ? Tout le monde a croisé un jour ou l’autre un individu qui était devenu la tête de turc d’un lycée… Voir même l’a déjà vécu. Est-ce vraiment quelque chose dont on peut se montrer fier ? Cette absence de réaction de la majeure partie des gens ? De constater que l’humanité en générale n’est pas tendre avec une autre bonne partie ?

Je me demande pourquoi vouloir prouver quelque chose que tout le monde connait déjà. Au lieu de vouloir montrer, pourquoi ne pas chercher à améliorer ? Pourquoi ne pas faire en sorte de changer les sortes ? En tendant la main justement à l’un de ces marginaux ? Forcément, une telle expérience rapporte moins de visiteurs sur un blog. Mais elle a au moins le mérite de servir à quelque chose. C’est l’inutilité de cela qui me gène. Moi qui suis en général adoratrice de futile, je n’aime pas cette futilité là : mentir, cacher, pour au final vouloir démontrer que putain les autres sont vraiment des connards que moi j’ose dénoncer.

Cela me fait penser à certaines images de journalistes, à certains reportages où l’on nous montre par exemple un homme en train de crever de froid. L’information est nécessaire. Mais une fois la caméra coupée, est-ce que le journaliste a été donner une couverture à cet homme ? Est-ce qu’il a agi, une fois qu’il a fait son devoir d’information ? Parce que dénoncer, même si parfois cela démontre un certain courage ne sert pas à grand chose si on laisse faire…

Dialogue avec dieu.

Par défaut

Nostalgiededieu Un blog découvert par un pur hasard : La nostalgie de dieu. Volume 1.
Il s’agit aussi d’une bande dessinée papier. Je crois que je vais courir l’acheter. Les dialogues sont terribles : de l’humour noir, très noir et des touches de poésie… Un dieu qui pourrait presque me plaire.

Et comme ce dieu est un peu… Il a forcément besoin d’une psychanalise. Ainsi, le Volume 2
Et bon sang que les dialogues sont bons… J’en redemande encore et encore…
D’ailleurs, je vais lire !