Virus – Richard Preston

Par défaut

virusQuatrième de couverture

Il est imprévisible. Il surgit sans raison des profondeurs de la forêt tropicale africaine où il se tapit depuis des milliers d’années. En dix jours il accomplit ce que le sida fait en dix ans… Son nom : virus Ebola…
Il est apparu pour la première fois dans le nord de l’Allemagne en 1967. Neuf ans plus tard, il décimait une province du Zaïre et des villages entiers du sud Soudan. A deux reprises, il a failli anéantir la banlieue de Washington.
Pour le contrer, il n’existe aujourd’hui ni vaccin ni traitement. S’il ne se manifeste pas en ce moment, les chercheurs savent qu’il peut revenir à tout moment et… ravager la planète.

Un roman qui n’est pas un roman… Avec comme héros principal un virus. Cette enquête se lit comme un thriller et j’avoue avoir tourné les pages rapidement pour connaitre cette histoire. Franchement, j’ai adoré cette enquête et j’ai appris pas mal de chose sur Ebola. A lire si vous aimez les enquêtes baser sur des faits réels. Et la conclusion fait froid dans le dos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s