Appelez la sage-femme – Jennifer Worth

Par défaut

Quatrième de couverture :sage

Rien ne prédestinait Jennifer Worth à devenir sage-femme dans les quartiers miséreux des Docklands. Quand à vingt-deux ans elle rejoint les soeurs de Nonnatus House, une maternité qui vient en aide aux plus pauvres, elle s’apprête à vivre l’expérience de sa vie…
À la fois bouleversant et bourré d’optimisme, aussi captivant qu’un roman, cet inoubliable témoignage a inspiré la série désormais culte diffusée sur D8, Call the Midwife.

« Appelez la sage-femme fait partie de ces livres qui lèvent le voile sur ce que l’on ne connaît pas, et que l’on ne se serait jamais autorisé à imaginer. En cela, il est passionnant. »

Il s’agit d’une autobiographie ici. Jennifer Worth a été sage-femme à la fin de la seconde guerre mondiale. Autre temps, autre mœurs. Les femmes à l’époque subissaient grossesses sur grossesses, accouchaient à domicile et  vivaient une vie bien différente de celle que nous pouvons avoir aujourd’hui. L’époque et le quartier sont bien décrits et Jennifer Worth nous dépeint ce quartier si particulier et si miséreux dans lequel elle a œuvré.

Après, j’ai trouvé ces mémoires un peu froides et cliniques et j’ai parfois eu du mal à vraiment me plonger dans ce témoignage. Les personnages ne sont pas franchement attachants ou peut-être est-ce l’écriture qui ne m’a pas vraiment plu. Mais je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce livre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s