L’année où j’ai vécu selon la Bible – A.J. Jacobs

Par défaut

anneeQuatrième de couverture :

Ne vous y trompez pas : A. J. Jacobs n’est pas un religieux. C’est un juif new-yorkais tout ce qu’il y a de plus laïque, qui, au départ de cette aventure, ne sait pas grand-chose de la Bible. Mais frappé par la résurgence de la foi et le nombre croissant d’Américains déclarant prendre les Ecritures au pied de la lettre, il s’est mis à douter. Serait-il possible que tant d’hommes et de femmes soient victimes d’une illusion monumentale ? Ou bien est-ce lui qui passe à côté d’une expérience humaine essentielle, comme quelqu’un qui traverserait l’existence sans jamais écouter Beethoven ou tomber amoureux ? Pour en avoir le cœur net, il va lire la Bible et tenter de la suivre aussi littéralement que possible. Observer les dix commandements. Etre fécond et multiple. Aimer son prochain. Mais aussi se plier à ces règles qu’on néglige trop souvent : ne pas raser les coins de sa barbe, jouer de la harpe à dix cordes et, bien sûr, lapider les adultères. Il s’absorbe dans la prière, garde des moutons dans le désert israélien, mange des criquets, pourfend l’idolâtrie et dit la vérité nue en toute circonstance… au grand dam de ses proches. Mais il part également à la rencontre des différentes communautés religieuses littéralistes. Il fait la visite guidée d’un musée créationniste et chante des hymnes avec un amish de Pennsylvanie. Il danse avec les hassidim de Brooklyn et débat des Ecritures avec un témoin de Jéhovah. Aux prises avec des règles apparemment archaïques qui déconcertent son cerveau du XXIe siècle, il découvre aussi une sagesse biblique ancienne restée d’une pertinence frappante. Empreint de respect autant que d’irrévérence, le voyage spirituel qui en découle est à la fois drôle et profond, personnel et universel. Que vous soyez croyant, agnostique ou athée, il pourrait bien changer votre regard sur le livre le plus influent de l’Histoire.

Voilà un livre que j’ai bien du mal à catégoriser… Il ne s’agit pas d’un roman mais c’est écrit comme un roman et on suit la quête religieuse de l’auteur un peu comme on pourrait lire un roman. On observe cette quête un peu comme un scientifique observe un insecte dans un terrarium. Et on découvre plein de choses.

L’écriture est agréable, facile à lire et l’auteur a pris le parti de nous raconter son histoire de façon relativement humoristique tout en restant très très sérieux sur l’application des règles bibliques. Il s’agit vraiment d’un défit tant personnel que religieux et j’ai suivi ce défit avec attention. C’est assez frappant de voir que finalement, cette quête a certainement changé son auteur et sa vision sur la religion. J’avoue avoir découvert énormément de règles de la bible qui semble aujourd’hui totalement anachroniques (et impossible à suivre !) et que j’en suis venue également à m’interroger sur ma propre vision de la religion.

Au final, un très bon documentaire/roman/quête qui nous permet de nous interroger sur un des livres les plus connus et les moins connus finalement du monde.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s