Une grande fille – Danielle Steel

Par défaut

grandefille Quatrième de couverture :

Victoria Dawson s’est toujours sentie comme une étrangère parmi les siens : ses parents et sa soeur cadette, Grace, sont aussi bruns, minces et élancés qu’elle est blonde et ronde. Victoria subit depuis sa naissance les moqueries de son père et les critiques de sa mère au sujet de ses formes généreuses. Malgré ses efforts, la jeune femme peine à résister à la nourriture, qui ne lui procure pourtant qu’un trop bref réconfort.
Victoria comprend que si elle souhaite pleinement s’épanouir, il lui faudra s’éloigner de sa famille. Après ses études, elle s’installe à New York et devient professeur dans une prestigieuse école privée. Ses parents la considèrent toujours comme le vilain petit canard, mais Victoria rencontrera l’amour, grâce auquel elle finira par s’accepter telle qu’elle est : ronde et belle !

Je suis surprise par Danielle Steel. Certes, le style est parfois un peu mièvre et on a vraiment ici de la chick lit, mais je pensais cela beaucoup plus proche d’un roman harlequin. Alors qu’au final, je me laisse facilement prendre par ces romans ! Après, je n’en lirai pas un tous les jours, mais j’aime bien, cela a le mérite de faire passer un bon moment !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s