Manathan Freud – Luc Bossi

Par défaut

ManhattanFreudQuatrième de couverture :

En 1909, la notoriété de Freud est déjà immense. Il ne lui reste qu’à conquérir l’Amérique. Mais à New York l’attend le plus grand défi de sa carrière : déchiffrer l’âme d’un mystérieux tueur en série et réussir là où la police a échoué. Un formidable thriller où folie meurtrière et folles architectures s’entremêlent dans les méandres du cerveau démoniaque d’un assassin mégalomane.

Un bon thriller ! J’ai adoré le duo Freud/Jung proche d’un Sherlock et d’un docteur Watson et j’ai beaucoup aimé également les allusions à la psychanalyse. Le New-York du début du siècle est également très bien campé et l’auteur réussit fort bien ses descriptions. Après, ce thriller a parfois quelques longueurs mais l’ambiance est telle qu’on pardonne facilement à l’auteur ces quelques longueurs. A contrario, la fin est à la limite trop palpitante (mais rassurez-vous, on suit quand même très bien !)…

En résumé, un bon moment.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s