Le baby-Sitter – Jean-Philippe Blondel

Par défaut

babyQuatrième de couverture :

Dix-neuf ans. Etudiant. Pas d’argent. Pour pouvoir remplir son frigo et s’amuser un peu, il n’y a guère de solutions. Travailler dans un fast-food. Surveiller les activités périscolaires. Ou opter pour le baby-sitting C’est ce que choisit Alex, finalement. Mais lorsqu’il dépose son annonce à la boulangerie du coin, il est loin d’imaginer la série de personnages qu’il va rencontrer, et à quel point cet emploi va modifier sa perception du monde. Il ne peut surtout pas se douter combien sa présence va influer sur la vie de ses nouveaux employeurs. Parce que, au fond, ce que l’on confie à un baby-sitter, pour quelques heures, c’est ce que l’on a de plus précieux ses enfants, sa maison, le coeur même de son existence. Un roman sur les liens que l’on tisse et sur ceux que l’on tranche – et sur cette humanité qui tente, bon an mal an, de tenir et d’avancer, en rêvant de courir et de dévaler les pentes.

Contrairement à la majeur partie de la blogosphère, ce roman ne m’a pas laissé une impression impérissable… J’ai trouvé l’histoire un peu mièvre, un peu téléphoné parfois et donc je n’y ai pas pris un grand plaisir… Évidemment, l’écriture est agréable, le style m’a bien plu mais pour quelqu’un qui s’accroche aux histoires, qui aime les belles histoires, je n’ai pas été emballé. Je ne classerai pas du tout ce roman dans des romans catastrophiques, mais il ne m’a pas plu. C’est tout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s