Call me – Alain Bezançon

Par défaut

callMeQuatrième de couverture :

Milos est un Vibration Jockey (VJ) en vue sur la scène underground des Feelers.  Les Feelers sont des adeptes de sensations extrêmes, qui grâce à des nano implants ont la capacité d’entrer physiquement en résonance avec certaines vibrations. En transit entre Paris et New-York il parcourt un magazine et est instantanément captivé par la photo d’Eva et par le message impossible qu’elle semble lui adresser. Publicité astucieuse, canular de mauvais goût ou appel du destin, Milos est bien décidé à découvrir la mystérieuse Eva.

Cette grosse nouvelle ou petit roman est très bien ficelé. Il s’agit plus ou moins d’anticipation mais tout en étant dans un monde qui ressemble énormément à notre monde d’aujourd’hui. L’histoire est bien menée, on ne s’ennuie pas et j’avoue l’avoir lue avec plaisir… Après, pour être honnête, si c’est intéressant il ne s’agit en rien d’un coup de cœur… Peut-être simplement parce qu’il ne s’agit pas vraiment d’un genre que j’affectionne et que j’ai trouvé l’écriture un peu plate et sans âme. C’est pas mal écrit mais cela ne m’a pas transcendé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s