Yoko – Pierre Hel

Par défaut

Couverture_Yoko_3_1024x1024Quatrième de couverture :

Yôko est l’histoire d’un homme qui reçoit en cadeau une poupée gonflable dont la particularité est qu’elle est indégonflable… Lui qui voulait s’en débarrasser au plus vite devra vivre avec cet objet sexuel qui, lentement, va s’humaniser au point de devenir une compagne indispensable.
L’enlèvement de Yôko conduira le héros de ce roman jusqu’aux portes d’une sorte de maison close où les prostituées sont des poupées gonflables à l’effigie de personnalités politiques, du show-biz et des médias.
Dans ce temple des fantasmes et du virtuel, l’homme réalisera que dans notre monde d’hyper-communication, jamais les relations entre individus n’ont été aussi pauvres ; un constat dont il prendra le contre-pied d’une étrange façon.

J’avoue que ce roman m’a laissé plus que perplexe… et j’ignore encore aujourd’hui si je l’aime ou non. Ce livre est dérangeant, du début à la fin…

Le style tout d’abord. C’est cru et froid, dans un style littéraire très « parlé » et très actuel. C’est vraiment particulier, mais cela donne une drôle d’impression. Le style étant, comme je le disais très froid, les personnages du coup semblent eux aussi très froids et a aucun moment, je n’ai eu d’affinité avec le personnage principal. Je n’ai jamais réussi à m’intéresser ou m’attacher à lui. Pour tout dire, je l’ai même trouvé particulièrement ennuyeux. Et pourtant, j’ai suivi ces aventures sans réussir à lâcher ce roman !

Mais les critiques ne s’arrêtent pas là : l’histoire est parfois très fouillis et brouillon et j’avoue avoir eu du mal à suivre… Mais je n’ai jamais eu l’impression de devoir m’accrocher. C’est cela qui est étrange : un roman que je n’aime pas de prime abord mais que je n’ai pas réussi à lâcher avant de l’avoir fini ! Pourtant, il n’y a pas de palpitations, pas de suspens, juste une histoire qui se déroule et que l’on suit, un peu comme si l’on empruntait un chemin en forêt pour rejoindre quelque chose de l’autre coté. Et l’apothéose de ce roman, c’est sa fin. Le dernier chapitre m’a prise par surprise, me permettant de comprendre, tout d’un coup…

Bref, si vous le croisez, lisez le… Mais j’ai très envie de connaitre vos avis : l’avez-vous aimé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s