PS : I love you – Cecilia Ahern

Par défaut

PS IQuatrième de couverture :

 Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu’il était assis à côté d’elle et s’amusait de ses réactions.  » Quand on trouve l’âme soeur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une  » liste  » de choses à accomplir pour réapprendre à vivre.
Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue. 
Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois.

Il s’agit d’une histoire un peu mièvre mais elle m’a bien plu et je comprend tout à fait pourquoi ce roman, très touchant, a pu être transformé en film. Il s’agit ici d’une belle histoire d’amour et d’une reconstruction. Comment faire pour se reconstruire après un deuil ? Comment faire pour se reconstruire lorsque l’amour de sa vie, l’homme que l’on aime décède ?

C’est touchant, c’est mignon. Rien de vraiment transcendant. Ce livre ne m’a pas arraché de larmes mais c’est frais et divertissant, tout en étant toujours à la limite des larmes et du rire. En somme, à lire si vous le croisez !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s