Lettres à un ami allemand – Albert Camus

Par défaut

Albert-Camus-Lettres---un-ami-allemandQuatrième de couverture : Ce livre comporte quatre lettres que Camus adresse à un ancien ami allemand qui est devenu nazi. 

La première lettre date de juillet 1943 ; c’est une réaction à une conversation qu’il a eue, peu de temps avant la guerre, avec l’Allemand qui lui avait dit : « Allons, vous n’aimez pas votre pays ». Il explique alors ce qu’ « aimer son pays » veut dire selon lui. 
La deuxième lettre (écrite en décembre 1943) répond au sourire empressé « dont il saluait le mot  » impatient  » ». Dans cette lettre, il défend l’esprit contre la force.
La troisième lettre date d’avril 1944. Ici, il redéfinit le mot courage, montrant la différence entre le « courage allemand » et le « courage français ».
La quatrième et dernière lettre, rédigée en juillet 1944, montre l’espoir de la liberté qui anime les Français malgré cette « nuit » qui a commencé quatre ans plus tôt.

Il s’agit ici d’un témoignage. L’analyse de ce livre est difficile et il s’agit d’articles de journal, presque des pamphlets sans le ton vraiment virulent. Camus y défend la liberté et la lutte contre le nazisme. Un document court et historique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s