Google démocratie – David Angevin & Alexandre Laurent

Par défaut

Quatrième de couverture :

2018. L’Europe, pénalisée par ses lois bioéthiques, est ruinée par une crise économique sans précédent. L’État providence est en faillite. Aux États-Unis et en Chine, la croissance est boostée par la science, qui enfonce toutes les barrières morales. Les femmes programment l’ADN de leurs futurs bébés, la génétique rend l’immortalité possible, l’humain 2.0 est sur des rails… Tout commence le jour où, à grand renfort de théâtralisation médiatique, le fondateur de Google annonce l’avènement proche de la « singularité » : l’Intelligence Artificielle a tant appris de nous qu’elle devient sensible! Sensible au point de prendre en charge notre bonheur ? Google Démocratie nous plonge dans un futur proche, théâtre d’une guerre d’influence décisive pour l’avenir de l’humanité. Google a un plan. Et les moyens de le mettre en œuvre. Sa domination ne fait que commencer…

Voici un livre dont le sujet m’a franchement captivée. Commençons tout d’abord par les choses déplaisantes ou un peu moins plaisantes : l’écriture est parfois un peu lourde ou simpliste mais cela se lit bien et ce n’est franchement pas la pire chose que j’ai jamais lu !  Et dernière critique : les réseaux sociaux sont franchement ignorés dans ce livre, ce qui je pense est dommage, au vu de l’importance qu’ils ont pris dans notre société actuelle.

Ce roman est un roman d’anticipation, situé dans un futur très proche, à savoir en 2018. Nous y retrouvons ainsi des figures de notre époques et des références très marquées à ce qui se passe actuellement, que ce soit l’importance prise par google, le développement de la biologie ou la crise financière actuelle… Dans ce roman, à chaque page ou presque, on se dit que c’est peut-être bien possible, un peu trop tôt mais avec un vrai fond de vérité…

La politique ne se sépare plus en droite et gauche mais en bio-conservateurs et trans-humanistes ; le monde se sépare toujours entre riches et pauvres mais la richesse a changé de camps. L’Europe est mourante, la Chine est devenue la superpuissance qu’elle tend à devenir aujourd’hui et les États-Unis est l’autre superpuissance. Pour être honnête, plus que l’histoire en elle-même, c’est vraiment le monde décrit par les auteurs qui m’a plu. Les auteurs ont vraiment su décrire avec talent ce monde très particulier et à la limite flippant. L’histoire en elle-même s’apparente à un thriller mais elle n’est vraiment qu’accessoire…

Franchement, je vous recommande ce livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s