Une vie de pintade à Paris – Layla Demay & Laure Watrin

Par défaut

Quatrième de couverture :

La réputation des Parisiennes n’est plus à faire. Partout dans le monde, on les dit élégantes, sophistiquées, gourmandes, séductrices nées, dépensant la moitié de leur salaire en lingerie et l’autre moitié en crèmes et en parfums.

Après avoir exploré pas mal de basses-cours au cours de leurs migrations dans les grandes villes du monde, Layla Demay et Laure Watrin ont eu envie de s’attaquer à ces Pintades de choix qui vivent en bord de Seine.

De Belleville à Passy, du Marais au canal Saint-Martin, de Convention à la rue Lepic, qui sont-elles vraiment ? Bobos, bourgeoises, gouailleuses, frondeuses, débrouillardes, héritières des vieilles familles, provinciales « montées » à Paris et plus parisiennes que les parigotes de souche, immigrées, comment vivent-elles dans une ville qu’elles seules ont le droit de dénigrer ? Laure Watrin et Layla Demay, journalistes et pintades en chef, vous font découvrir les coulisses d’une ville que vous croyez connaître, à travers leur regard décalé et décapant de New-Yorkaises d’adoption réimplantées à Paris. L’amour, la séduction, le sexe, le monde professionnel, les libertés politiques, l’engagement citoyen, les enfants, le rapport au corps, la beauté, le shopping, la mode…

Une vie de Pintade à Paris aborde tous les thèmes qui font le quotidien des Parisiennes. Cet ouvrage est à la fois une étude de moeurs, une série de portraits piquants, et un guide pratique pour survivre dans une ville dont on n’a pas forcément tous les codes, même quand on y habite !

Bon voilà, en guise de pintade, c’est bien moi qui ait joué la pintade… J’ai cru à un livre un peu humoristique, un peu comme « Merde in France » qui m’avait beaucoup amusé. Ici, c’est plat, c’est fade et pas loin du ch..t. Mais j’ai insisté et j’ai lu jusqu’à la lie ce livre… Après, j’ignore si les quelques adresses proposées sont bien des bon plans, ce que j’espère, mais le reste franchement ne m’a pas plu !

Les portraits sont certes relativement exacts mais tellement ennuyeux qu’on y retrouve difficilement tous les travers des parisiennes… En somme, à ne recommander à personne !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s