Le dernier testament de Ben Zion Avrohom – James Frey

Par défaut

Quatrième de couverture :

Dans ce livre, j’essaye d’imaginer l’histoire telle qu’elle serait si le Messie, ou Jésus-Christ, était toujours vivant et vivait à New York en plein XXIe siècle. À quoi est-ce qu’il ressemblerait, en quoi est-ce qu’il croirait, comment est-ce qu’il vivrait ? Il aurait des liaisons avec des hommes, engrosserait les filles, il soignerait les malades et pratiquerait l’euthanasie…
Et vous, que feriez-vous si vous le rencontriez ? Mon but n’était pas de réécrire l’histoire du Christ. Je voulais créer une nouvelle mythologie, une qui ait du sens dans un monde d’armes nucléaires, de connaissances scientifiques avancées, d’Internet, de tests et de manipulations génétiques, un monde où l’on ne considère plus l’homosexualité comme un choix. Ce que je voulais, c’était raconter une histoire, faire une oeuvre d’art qui prenne tout son sens dans un monde sur lequel nous savons des choses que les gens ou les écrivains ne pouvaient pas savoir, ni même imaginer, il y a 2000 ans. Ai-je atteint mon but ? Les lecteurs, le temps, et l’Histoire me le diront. »
James Frey

Voilà un étrange évangile : 12 apôtres racontent l’histoire d’un nouveau messie : Ben Zion Avrohom. Que se passerait-il si aujourd’hui, un nouveau messie arrivait sur terre ? Nous suivons durant tout cet évangile la vie de ce nouveau messie, à travers les récits de ses apotres. Cela ne vous rappelle pas un autre livre ?
Pourtant, intégristes de tout bord, passez votre chemin. James Frey signe ici une fiction franchement anti-religion, anti cléricale, anti monde moderne… Et j’ai trouvé cela franchement réussi !

L’écriture de ce livre est parfois déroutante : chaque apôtre raconte une partie de l’histoire, selon sa façon de parler ou de vivre. Parfois, le langage parlé peu rapidement devenir lourd. Mais le livre est suffisamment intéressant pour que l’on passe rapidement sur ce léger travers.

Revenons à notre histoire : Ben Zion Avrohom est une sorte de paumé, ayant eu une enfance malheureuse, au sein d’une famille juive qui a finit par se reconvertir en une famille chrétienne intégriste. L’intégrisme est particulièrement bien décrit, dans ce qu’il a de plus intense et de plus révoltant. Le frère du Messie, un intégriste, fait mener à sa famille une vie d’enfer… L’enfer sur Terre pour connaitre la fameuse rédemption du paradis. Étrange ironie.

Ce livre raconte l’ascension de ce nouveau messie : Ben Zion Avrohom. Un messie étrange, communiquant avec Dieu – forcément – reconnu par tous comme ce nouveau messie. Les signes le prouvent, depuis que Ben Zion est petit. Les rabbins l’avaient prédis et cela a changé sa vie. Son ascension est lente, peuplé de rencontres et de travers… Mais une fois que cela est fait, les miracles pleuvent. Il prêche sans prêcher, il ne juge pas, il dispense sa parole, sa vérité sans l’imposer. Mais sa parole n’est en rien celle des livres saints, que ce soit la bible, le coran ou les autres livres religieux… Il prône une étrange nouvelle religion dont l’amour est le fer de lance. Et ces nouveaux apôtres et disciples répandent cette bonne parole…

Bon pour être entièrement honnête, James Frey a tout fait pour choquer, pour provoquer chez son lecteur une réaction, même si celle-ci est de jeter son livre au loin. Franchement anticlérical, franchement anticapitaliste, ce livre décortique et montre une Amérique et un monde moderne perverti par la religion, l’argent, où il n’y a plus signe d’espoir ni de compassion ; la fin du livre est dramatique et touchante.

Ce livre a vraiment été une découverte et un vrai coup de cœur ; il fait réfléchir et nous interroger sur notre monde moderne, sur notre approche de l’humain, sur les valeurs de notre société. Bien évidemment, il s’agit parfois de portes ouvertes mais il n’empêche…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s