Lila dit ça

Par défaut

Lila dit ça de Chimo…

Déroutant comme livre. L’écriture est crue, parfois trop crue… Chimo est un jeune beur, vivant dans une cité HLM. Il pourrait s’agir de n’importe quelle cité, de n’importe quelle autre vie, dans une banlieu morose et glauque. Et au milieu de tout cela, il découvre une petite fleur : Lila… Lila une petite fleur qui s’agite dans la fange et qui s’en défend d’une façon particulière : elle cause à Chimo Lila, elle lui raconte le pire, elle l’excite, elle le transforme… Elle en fait une sorte de petit prince en l’élisant…

Mais ce livre ne m’a pas vraiment plu… L’écriture trop crue, l’histoire un peu trop mélodramatique sur l’anonymat de l’auteur qu’on essaye de me vendre en début de livre, le coté parfois brouillon, parfois poétique… En fait, ce livre est assez différent : l’écriture est assez étrange, le sujet est par contre plus que classique et la banlieue décrite n’en est que plus banale…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s