Probabilité 2008

Par défaut

bourse-hasardEt oui, me voilà en train de parler de probabilité, pourtant les statistiques et les probabilités sont une de mes bêtes noires… Fort heureusement, je ne pensais pas développer un cours ici. Mais plutôt parler probabilité de rencontre et de retrouvaille et donc de hasard.

Quelle était la probabilité pour qu’en 2008, je rencontre 3 personnes que je n’avais pas vu depuis plus de cinq ans ? Si je compare aux années précédentes, j’ai envie de répondre zéro…

Et pourtant, cette année, j’ai retrouvé 3 personnes dont je n’avais pas eu de nouvelles depuis plus de 8 ans pour l’une et 7 pour les deux autres. Pire, je les ai rencontrées plusieurs fois… Pire encore, je pense que je peux les remettre dans la case potes qui peuvent devenir amis, du moins pour deux d’entre eux…

Et je vais donc parler du hasard… Des hasards de la vie qui font que l’on s’éloigne, pas même intentionnellement de personnes que l’on apprécie. Parce que moins le temps, parce que déménagement, parce que ceci ou cela. Et au final, réussir à les retrouver très longtemps après et que les discussions reprennent. Un petit temps de latence, bien évidemment. C’est long à résumer 8 ans de vie. Long et pas forcément interressant pour l’autre. Mais nécessaire. Histoire de comprendre l’évolution des autres, de comprendre leur fonctionnement, voir s’il a encore des atomes crochus, des choses à se dire.

Les probabilités de ce genre sont un peu identiques à celle que l’on a de rencontrer une connaissance lorsque l’on passe rarement à Paris, à la fnac du forum des halles. Il en faut des coïncidences tout de même. Que le non-parisien passe au forum des halles, qu’il aille à la fnac, à une heure précise. Que le parisien fasse de même de son coté. Le fameux hasard…

La vie n’est constituée que de hasards, de coups de chance ou de malchance. De rencontres, de séparations. D’envoi de lettre de motivation au bon moment… Quoique l’on fasse, si on est pas aidé par ce fameux hasard, tout foirera… Si nous ne sommes pas au bon endroit, au bon moment, nous passerons à coté de l’opportunité. Sans même le savoir.

Plus le temps passe et plus je m’interroge sur ce fameux hasard. Certaines religions pensent que tout est écrit. Que la destinée guide nos choix. Nous l’appelons peut-être hasard ? Est ce que le hasard régit vraiment nos vies ? Est-ce que finalement, nous n’avons qu’une marge de manoeuvre que très restreinte ? Ou sommes nous vraiment libres ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s