Le temps qui court

Par défaut

road-runner2Une image pour le moins surprenante, pour illustrer mon article sur le temps qui file, passe et s’envole à toute allure. Il s’agit d’un Road runner… Connu un peu plus chez moi sous le nom de Bip Bip…

Bip Bip et le coyote, dessin animé qui a bercé mon enfance… Et c’est là que je révèle un coté sadique, j’ai toujours eu envie que le Coyote choppe ce maudit oiseau. Parce que l’oiseau m’agaçait, parce que les yeux de ce pauvre petit coyote me faisaient de la peine…

Tout comme j’ai toujours souhaité que Grominet se tape Titi… Et que je detestais quand la grand-mère venait défendre l’oiseau….

L’aparté est fini, je peux reparler du sujet du départ : le temps qui file et s’enfuit. Et ma vie qui s’installe doucement dans mon nouveau chez-moi, mon nouvel appart, mon nouveau taf. Pleins de choses à découvrir encore. Des émerveillements de gamine, des trucs un peu idiots comme : je fais ou mes courses, ou se trouve la boite aux lettre, ou ceci ou cela… Je crois qu’on appelle celà : prendre ses marques. Ce que je fais, en prenant mon temps. D’ou un temps moindre pour écrire ici…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s