Confidences

Par défaut

Une discussion sur les confidences ce soir m’a fait m’interroger. J’ai souvent pensé que les confidences, sur internet ou par teléphone était plus facile à faire que de vive voix. Parce qu’il est plus facile de dire des choses intimes sur soi ainsi, en ne regardant pas l’autre. En n’ayant pas l’impression qu’il nous juge…

Face à face, les choses se corsent. Le langage du corps parle… Et on assiste à jugement. Ceci est valable pour les confidences vraiment intimes, pas forcément pour de petites choses simples comme : je vais pas bien, ou là le téléphone est parfait, moins que le face à face il faut le reconnaitre…

secretMais lorsqu’il s’agit de nos cadavres dans nos placards, c’est plus simple sur internet… Plus anonyme et plus anodin. Parce qu’on est pas obligé de rencontrer vraiment la personne. Bien souvent, cela ne se fera jamais d’ailleurs… Les rencontres ne sont pas si fréquentes dans le monde virtuel. Il faut une légère dose de témérité pour aller boire un verre avec une bande d’inconnu ou presque..; Qu’on a rencontré sur un jeu vidéo… Ou sur un chat !

Le coté anonyme d’internet… Certains en profitent, s’inventant une nouvelle vie, un nouveau moi, plus riche et plus satisfaisant que leur moi réel. Ceux-là, on ne les rencontre pas, on ne les croise pas longtemps. Bien sûr, on connait tous l’histoire de Pierre, Paul ou Jacques qui a eu une telle personne dans ses contacts pendant 2 ans… C’est d’ailleurs souvent des histoires de coeur, qui finisse mal, comme les vraies histoires de coeur en somme !  Parce que c’est bien connu, comme le chantait les Rita, les histoires d’Amour finissent mal en général…
D’autres à l’inverses, sont identiques, que ce soit sur leur msn ou de visu. Si on les trouvant chiants et barbants sur msn, ils sont chiants et barbants devant un café. Si on les adorait sur msn, on continue de les adorer face à face, et on finit même par boire une bière après le café et à désirer en faire des amis. A ne pas vouloir finir la soirée ou à vouloir en refaire une rapidement !

D’autres changent légèrement, des petites choses… Quelqu’un qui semblait ouvert et accueillant et qui se révèle timide et introverti… Mais il ne s’agit sûrement que de feeling, que d’un simple accros… Pas de véritables mensonges, et bien souvent, ils ne sont ainsi qu’en début de soirée, avant de retrouver les bons moments…

Reconnaissons une chose, j’évite soigneusement d’aller boire un café avec ceux que j’estime barbants, mais parfois, on a pas le choix, puisqu’on organise dans le monde merveilleux des jeux vidéo ce qu’on appelle des IRLs… On en organise aussi dans le monde merveilleux des chats ! Ou dans le monde merveilleux des amis des amis… Quelle différence, entre rencontrer un ami d’un ami, qui se révèle chiant à mourir et un contact msn chiant à mourir ? Dans un cas, comme dans l’autre, on coupera très vite les ponts.

Mais les relations virtuelles peuvent elles durer ? Ou ne sont elles que simplement virtuelles ? Il faut une certaine dose de réalité, de quotidien pour qu’elles durent… Ou pas. J’ai des amis virtuels avec qui je discute depuis plus de 6 ans, sans interruption. Je les ai croisés 3 fois, en tout et pour tout. Mais c’est rare, sur la centaine de contact que compte mon msn, il y en a 2 ou 3 comme ça… Les autres, ce ne sont que des connaissances. Il y a ceux aussi que je vois souvent, avec qui je maintiens un lien, parce qu’il y a la distance… Mais que je retrouve avec bien plus de plaisir de visu.

Et après cette petite digression dans le monde passionnant des relations virtuelles, revenons à nos moutons : les confidences. Nos secrets cachés sont plus faciles à réveler à un inconnu… Ces choses qui peuvent bouffer nos vies… L’inconnu nous apporte son soutient, passager et virtuel et on se sent plus fort d’avoir avoué l’inavouable… D’avoir avoué, cela soulage. La parole soulage, dans bien des cas.

Lorsqu’il s’agit de choses plus anodines, cela peut soulager de le balancer sur une fenetre msn, mais cela peut être frustrant également… Frustrant pour soi, frustrant pour l’autre, qui ne peut nous aider comme il aimerait le faire. Mais là, on parle d’ami, de réel… Et encore une fois, virtuel et réalité se mèle… Et en relisant ceci, je me dis que vraiment, je suis une geek…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s