L’age

Par défaut

Hier encore j’avais 20 ans… Je rêvais… Tout le monde connait cette chanson, un air entrainant pour oublier le temps qui passe et qui nous entraine tous vers le même but. C’est étrange de constater cela : nous allons tous droit vers la mort et pourtant nous nous acharnons à vivre… Sûrement pour oublier l’inéluctable… Je me demande une chose : s’il y avait vraiment un dieu quelque part, qui aurait créé l’homme, lui donnant naissance, pourquoi lui donner la possibilité de mourir ? Pourquoi une vie aussi brève ? N’est ce pas un peu illogique ?

Bon, d’accord… Prenons monsieur X, fervent catholique, qui meurt aujourd’hui, d’une mort on ne peut plus banale : un arrêt du cœur. (Au passage, si quelqu’un réussit à mourir d’autre chose, je pense que nous tenons là un spécimen rare et un prix Nobel… Oui, je sais l’ironie est facile… Et je sais également qu’il est possible de vivre sans cœur, avec une jolie machine qui régule cela à la place de notre cœur, mais je m’égare un peu là je crois.). Donc monsieur X, appelons le Raoul, cela m’évitera de m’y perdre en conjoncture sur pourquoi les victimes sont toujours X ou Y, et jamais A ou B…

Raoul est mort. Paix à son âme. On pourrait s’interroger également sur ce que c’est que l’âme, mais j’serai bien en peine de répondre à une telle question, donc je l’évite soigneusement et ni vu ni connu, j’impose des faits. Raoul est mort, mais grâce à dieu, il va au ciel si sa vie a été juste ! Bon bon bon… J’avoue, normalement, c’est pas vraiment lui, c’est son âme… Mais vu que je n’ai aucune idée de ce qui constitue l’âme, je préfère dire qu’il s’agit de Raoul en personne, mais sans corps… Je crois que cela devient de plus en plus confus au fur et à mesure que j’avance dans ma théorie mais bon.

Admettons. Il va au paradis si sa vie a été juste et droite. Ou en enfer, s’il a été un vilain garçon… Et là je m’interroge donc sur la vie : il ne s’agit donc que d’un grand test ? Et dieu et ses anges ne seraient que des matteurs ? Un télé réality show avant gardiste ? Avec à chaque instant des éliminés ? Mais comme la prod’ est sadique, elle propose un second show, un peu plus intimiste selon l’opinion du public : « t’as été bon coco, t’iras au paradis…  » ou un « Très mauvais coco, très très mauvais… Direction l’enfer !! »

Ou peut-être, est ce l’inverse… T’es bon, tu vas en enfer, t’es mauvais, tu vas au paradis… Parce que sérieusement, une vie d’ange, ça doit pas être marrant tous les jours : pas de sexe, pas de plaisir, pas l’droit de faire de conneries…

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, j’ai eu 32 ans. Bon anniversaire à moi. Espérons que j’reste un peu au purgatoire quelques temps encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s